Infos pratiques

©Ingo Bartussek
joueurs-domino-cuba

Quand partir à Cuba

La Perle des Caraïbes se situant sous les latitudes tropicales, il existe deux saisons principales à Cuba : la saison sèche et la saison des pluies. Si la saison des pluies est légèrement moins agréable à cause des températures élevées et des fortes pluies, elle n’empêche pas un beau voyage à Cuba, d’ailleurs, ceux qui aiment les eaux chaudes des Caraïbes voudront se rendre à Cuba à cette période. Ainsi, il est possible d’effectuer un voyage à Cuba tout au long de l’année. Afin que vous puissiez faire un choix éclairé sur la saison qui vous conviendra le mieux, voici quelques informations :

– La saison sèche (de novembre à mai) : certains diront que c’est la plus agréable pour effectuer un voyage à Cuba. La température stagne autour des 25°C et l’eau reste agréable pour la baignade (24°C en moyenne). Certains soirs, il vous faudra sortir avec un petit pull mais rien de bien épais.

– La saison des pluies (de juin à octobre) : si l’appellation de la saison peut effrayer quelque peu, notez que la pluie à cette période ne tombe pas en discontinu. Le ciel est généralement dégagé et bleu sauf en fin d’après midi et tôt dans la matinée. Les températures, elles, oscillent entre 27 et 29°C.

Quels avantages avons-nous à prendre un circuit accompagné à Cuba ?

La Grande Ile est riche de son histoire et de son brassage de cultures. Des vieilles ruelles de la Havane aux plantations de tabac de Vinales en passant par la réserve naturelle de Las Terrazas, Cuba renferme de très nombreux secrets qui ne s’offrent pas forcément au premier regard. Afin de comprendre toutes les subtilités de la Perle des Caraïbes et de vous imprégner de son atmosphère si particulière, nous vous recommandons vivement de vous faire conter l’histoire des lieux où vous vous trouvez par un guide. Dépendant de sa spécialité, un guide vous fera observer les détails architecturaux d’une ancienne bâtisse coloniale à La Havane, vous expliquera comment se déguste un cigare Habano à la cubaine, vous contera l’histoire des fortifications de Santiago de Cuba… Prendre un guide à Cuba, c’est avoir l’assurance de ne pas passer à côté de son voyage !

Téléphoner, se connecter à internet lors d’un voyage à Cuba ?

Si notre pays n’est pas réputé pour la fluidité de l’information, vous n’aurez cependant pas de problème pour communiquer avec vos proches par téléphone. L’ennui est que les communications coûtent assez cher. Le moyen le plus économique de téléphoner à l’international ou nationalement est d’acheter des cartes de crédit téléphonique et de téléphoner depuis les cabines à carte des boutiques Etecsa, on en trouve très facilement dans les grandes villes. Les cartes coûtent entre 5 et 20 CUC.

Si vous souhaitez utiliser votre portable, vous le pouvez avec un forfait international ou en achetant une carte SIM sur place (si votre portable est débloqué). Notez cependant, qu’il vous en coutera plus cher qu’en utilisant les cabines téléphoniques.

Pour ce qui est d’internet, vous trouverez un accès dans toutes les grandes villes, notamment dans les centres d’appels téléphoniques Telepuntos et les grands hôtels. La connexion internet est réservée aux touristes, et il vous faudra présenter votre passeport pour pouvoir accéder à un poste. Les amoureux du haut débit devront faire preuve de patience car la connexion satellite est souvent très lente. Prenez cela avec philosophie, si la lenteur n’a plus sa place dans le monde moderne, à Cuba si !

Que nous réserve la cuisine Cubaine ?

Les cubains savent produire de très bons cigares…pour la cuisine, c’est autre chose ! Oui, il faut le dire, la Grande Ile n’est pas une destination gastronomique. La base de la nourriture cubaine, et plus généralement créole, est constituée de poulet, de riz et de crudités. Les légumes cuits sont peu nombreux. Cependant, que les amateurs de fruits de mer se rassurent, Cuba reste une île, et plus particulièrement une région réputée pour la langouste, vous pourrez déguster de très bons plats de poissons en suivant quelques recommandations sur les restaurants où vous rendre.

 

Passeport

Que vous soyez Français, Suisse ou Belge, il vous faut détenir un passeport en cours de validité mais également valable six mois après votre départ du pays.

Faut-il un visa pour se rendre à Cuba ?

Un voyage à Cuba de moins de 30 jours nécessite un visa touristique. Pour l’obtention de celui-ci, il est nécessaire de vous rendre à l’ambassade de Cuba dans votre pays d’origine et d’en faire la demande munis de vos informations personnelles. Ces démarches peuvent prendre du temps et nous savons que celui-ci est précieux, ainsi, chez Cuba en Liberté, nous vous proposons de nous occuper de cela pour vous. Une fois la réservation de voyage à Cuba effectuée, nous vous envoyons votre visa par voie postale à votre adresse, c’est simple et pas besoin de sortir de chez vous. A la réception de celui-ci, vous n’avez plus qu’à remplir les champs nécessaires avec vos informations personnelles.
Outre le visa, il est nécessaire pour se rendre à Cuba d’avoir un passeport valide bien entendu, ainsi qu’une attestation d’assurance stipulant que vous serez rapatriés en cas de nécessité. Elle peut vous être demandée à l’aéroport. Si les soins médicaux cubains sont de très bonne qualité, l’Etat préfère en faire bénéficier ses habitants en priorité.

Quel est le meilleur moment pour réserver ?

Notre Grande Ile, ses cigares, sa salsa et ses plages ont un succès certain auprès des voyageurs, ainsi nous ne pouvons que vous recommander de vous y prendre à l’avance pour votre réservation de voyage à cuba. Ce conseil vaut pour toute l’année puisque le soleil est au rendez-vous presque chaque jour sur l’île. Et comme pour de nombreuses destinations, il vous faudra redoubler de prévoyance si votre départ se situe pendant les vacances scolaires, les hôtels de La Havane et de Varadero sont très rapidement complets à ces périodes !

Changer mon argent, payer mes achats à Cuba ?

Comme vous le savez peut-être, notre Grande Ile a une manière bien à elle de fonctionner… Ainsi, il existe deux types de monnaies à Cuba : le peso cubano, utilisé par les cubains et le CUC (peso cubano convertible), utilisé par les étrangers. Le CUC, prononcé KOUK, est donc l’unique monnaie que vous utiliserez. Celui-ci est (paradoxalement) indexé sur le dollar, ainsi 1 € vaut à peu près 1,23 CUC à l’hiver 2018. Votre monnaie euro pourra être changée à l’aéroport, dans les grandes banques nationales ou dans les maisons de change Cadeca. Si toutefois vous avez oublié de changer vos euros, ne vous en faites pas, les hôtels acceptent très souvent les euros en particulier dans des régions touristiques comme Varadero. Notez cependant qu’il n’est pas avantageux de payer en euros, le taux de change appliqué pour les paiements en euros est très souvent défavorable.

Les hébergements chez Cuba en Liberté ?

Pour votre voyage à Cuba, il vous sera possible de séjourner à l’hôtel ou directement chez l’habitant.

Hôtel

Si de grandes chaines comme Accor ont réussi à s’implanter sur l’île, 80% du parc hôtelier reste aux mains des Cubains. Les 5 chaînes hôtelières cubaines les plus connues sont : Gran Caribe, Cubanacan, Gaviota, Islazul et Habaguanex. Elles appartiennent toutes à l’Etat, et présentent des hôtels de qualité variable. Chez Cuba en Liberté, nous travaillons avec une liste de partenaires soigneusement sélectionnés selon les retours et commentaires de nos voyageurs.

La casa particular

Depuis 1997, la loi cubaine autorise les particuliers à héberger des étrangers chez eux moyennant une compensation financière. Ce mode d’hébergement chez l’habitant est très prisé à Cuba car il est beaucoup plus économique que l’hôtel et assez bien organisé. Si le confort est parfois moins bon qu’à l’hôtel, l’accueil chaleureux des familles cubaines est un véritable atout. De la même manière qu’avec les hôtels, nous ne travaillons qu’avec des particuliers de confiance pour lesquels nous avons les meilleurs retours.

Que ce soit en hôtel ou en casa particular, il arrive parfois que les voyageurs rencontrent quelques petits désagrément : eau chaude ou haut débit d’eau pas au rendez-vous, climatisation un peu bruyante… ça ne viendra en rien gâcher votre voyage à Cuba et on peut dire que cela fait partie du jeu lorsque l’on souhaite découvrir le monde !

Y a-t-il des hébergements de charme à Cuba ?

Le charme à Cuba, ce n’est pas ce qui manque… Oui, parmi le parc hôtelier cubain, on trouve de nombreux hôtels de charme. Ces derniers, comportant peu de chambres, sont souvent d’anciennes bâtisses coloniales réhabilitées en hôtel. On en trouve de très belles dans la vieille Havane. L’hôtel Marques de San Felipe y Santiago de Bejucal par exemple est idéal pour un séjour à La Havane en amoureux. En fin de journée, il est possible de monter sur sa terrasse afin d’observer le centre historique à l’aide d’un télescope… Vous succomberez également pour les petits bungalows sur la plage de sable blanc à Cayo Ensenachos, de quoi se ressourcer pleinement !

Vols pour Cuba et à l’intérieur du Cuba, comment ça se passe ?

A titre d’agence locale, nous ne sommes pas en mesure de commercialiser les vols internationaux vers Cuba. Les vols intérieurs, quant à eux, rentrent entièrement dans notre domaine d’expertise et les prestations que nous pouvons proposer.

Pour les vols internationaux, il vous faudra donc effectuer la réservation de votre côté. Notez que ceci peut s’avérer être un véritable avantage pour vous… Réserver les billets d’avion séparément du reste du circuit à Cuba est très simple de nos jours grâce à internet et c’est pour vous l’occasion de dénicher un prix très compétitif !

Rouler à Cuba, c’est facile ?

La route est le moyen le plus facile de se déplacer à Cuba. Cependant, l’état des routes est inégal selon les régions. Au sud de l’île, par exemple, les routes sont particulièrement accidentées et avant d’emprunter un chemin, mieux vaut vous renseigner auprès des locaux afin de savoir s’il est accessible pour une voiture de tourisme. Notez par ailleurs que les autoroutes n’offrent pas de couloir de circulation bien défini : chacun roule à l’endroit qui lui semble le mieux et au rythme qui lui convient. Nous vous recommandons d’éviter de rouler la nuit car l’éclairage routier est assez rare.

Avant de prendre la route à Cuba, il vous faut aussi connaitre les usages du botellas (l’auto stop). Très répandu à Cuba puisque les bus sont souvent pleins, vous verrez régulièrement des locaux au bord des routes levant le pouce. Si vous en croisez, jouez le jeu et prenez les avec vous, ce sera l’occasion d’un échange authentique avec la population cubaine ! Même si très peu de cas de vol ont été recensés dans ces situations, conserver vos affaires de valeurs avec vous à l’avant du véhicule si vous décidez de prendre un autostoppeur.

Enfin, pour les courts trajets, notamment en zone balnéaire, le scooter peut s’avérer très pratique. Certains hôtels proposent la location de ces petits bolides, n’hésitez pas à vous renseigner à la réception de votre hôtel si vous souhaitez en louer un.

Voyager à Cuba en train, ça se passe comment ?

Le train n’est vraiment pas le moyen de transport le plus pratique à Cuba. La plupart des locomotives sont anciennes, et le réseau est très lent. De plus, les trains cubains sont surpeuplés et rarement à l’heure. Autant dire que si vous n’aimez pas passer du temps dans les transports, il vous faudra penser à une autre solution. Les lignes les plus utilisées par les voyageurs sont La Havane-Santiago, La Havane-Sancti Spiritus, La Havane-Guantanamo et La Havane-Manzanillo (et Bayamo).

Cuba en bus, c’est bien ?

Le bus est un moyen de transport très répandu à Cuba. Celui-ci vous permettra de vous déplacer à bas coût, par ailleurs, c’est un transport assez bien développé. Deux compagnies de bus sont autorisées à transporter des touristes : Viazul et Transtur. Viazul est une compagnie assez moderne qui dispose de bus très confortables. Ses bus sont réguliers et les horaires assez bien respectés. Transtur propose des excursions à la journée, ses bus font l’aller-retour vers un endroit touristique donné, avec guide à bord et déjeuner inclus.

 

La sécurité à Cuba ?

Cuba n’est pas une destination réputée dangereuse, et vous le constaterez, on s’y sent relativement en sécurité. Le développement du tourisme a cependant fait naître une petite délinquance dans les lieux hautement fréquentés mais cela reste tout à fait supportable. En prenant les précautions habituelles lors de vos balades à pied : pas d’objet de valeur apparent, la monnaie dont vous avez besoin pour la journée mais pas plus, tout devrait bien se passer. D’autant plus que la police est assez présente et a bien conscience qu’il faut donner la meilleure image possible de leur île aux voyageurs. Dans les casas particulares et les hôtels, il est assez rare que les voyageurs subissent des vols mais un petit cadenas sur votre sac de voyage ne coûte rien et vous permettra de partir l’esprit tranquille.

Enfin, pensez à bien vous faire préciser le prix dans les commerces et les restaurants avant de consommer, autrement, il n’est pas rare que l’addition gonfle artificiellement.

En suivant ces petites recommandations, vous pourrez profiter de votre voyage à Cuba sans aucune ombre au tableau !

Cuba, un pays pour les enfants ?

Cuba est une destination diversifiée et adaptée à tous les types de voyageurs dont les familles. L’île ne connait pas de problème grave d’insécurité, et elle offre des activités qui sauront séduire les grands comme les petits. En effet, pas besoin d’être adulte pour apprécier la plage et les poissons multicolores, l’aventure du coco taxi dans la vieille Havane ou la chaleureuse nature des cubains. En effet, si les habitants de Cuba sont très accueillants, ils le sont d’autant plus avec les enfants ! Et nous savons que les enfants adorent les délices sucrés, Cuba sera donc leur royaume puisqu’ils pourront se délecter de savoureux fruits exotiques.

Et la santé dans tout ça ?

Non seulement, Cuba est une île relativement sûre au niveau de la sécurité mais en plus, elle est l’une des plus saines après les Antilles françaises sur le plan sanitaire. Aucun vaccin n’est obligatoire pour se rendre à Cuba. Nous vous recommandons cependant d’être à jour dans vos vaccins universels : tétanos, polio, diphtérie, hépatite B et coqueluche. Complétez ces derniers par ceux contre la typhoïde et surtout l’hépatite A. La fièvre jaune, quant à elle, a été éradiquée.
Enfin, pour profiter en toute sérénité du soleil cubain, pensez à prendre avec vous une crème solaire bien protectrice et une casquette si votre tête doit être exposée longtemps au soleil. Si par hasard, vous avez oublié de vous munir d’un couvre chef, ce sera une très bonne excuse pour vous acheter un chapeau de paille cubain et être couleur locale !

Que ramener de son voyage ?

Cuba étant particulièrement réputée pour ses délicieux cigares, il serait dommage de ne pas en rapporter à vos proches s’il y a des amateurs parmi eux. Toujours pour les férus de bonnes choses, le rhum est la boisson nationale Cubaine, que vous soyez Bacardi ou Havana Club, n’oubliez de mettre une bouteille de cette délicieuse boisson dans vos valises. Un petit rhum en fin de repas, de retour chez vous, vous remémorera en un instant votre voyage à Cuba ! Enfin, si vous trouvez la guayabera (la fameuse chemise traditionnelle Cubaine) des plus tendances, vous pourrez facilement vous en procurer une sur les marchés. Autrement, les objets de confection artisanale sont jolis mais pas typiques de l’île, ils sont arrivés sur les marchés avec le développement du tourisme. Cela fait de jolis objets de décoration mais vous notez que vous pourrez trouver les mêmes sur d’autres îles de la Caraïbe.

Votre devis sur mesure
Personnaliser votre voyage
Nos garanties